Le sens de la vie : Quel est le véritable sens de la vie ?

Quel est le sens de la vie ? Quel est mon but dans la vie ? Combien de fois par jour des questions similaires sont-elles posées? À quelle fréquence vous affrontez-vous personnellement avec ce genre de question ?

Pourquoi suis-je ici ? Qu’est-ce que la vie ? Quel est le but de l’existence ? Combien de millions de personnes ont ressenti un vide derrière cette question ou sont intrigués par un désir de savoir ?

Depuis l’aube des temps, cette question brûle nos lèvres. Pourquoi existons-nous ? Quel est le véritable sens de la vie ? Que sommes nous censé faire ? Est-ce que Dieu existe ? Quelle est l’origine de l’univers ? Pourquoi le monde existe ? Ces “simples” questions ont inspiré les philosophes à travers les siècles

Quel est le sens de la vie ?

La réponse dépend de vos croyances, vos désirs et ce que vous apporter au monde. Mais, quelles que soient vos croyances, il existe des moyens d’établir et suivre un mode de pensée qui vous permet de mieux comprendre quel est votre rôle dans l’univers, pourquoi vous existez et toutes les choses étonnantes que vous pouvez accomplir avec la motivation.
J’espère que cet article vous aidera à mieux comprendre votre rôle dans l’univers.

COMMENCEZ VOTRE VOYAGE VERS LA VIE DE VOS RÊVES

Comment trouver la réponse au sens de la vie ?

Avant de pouvoir demander “quel est le sens de la vie” et obtenir une réponse honnête, vous avez besoin de faire quelque chose. Vous devez déblayer les décennies d’encombrement et de conditionnement social qui vous oblige à penser d’une certaine manière.

Mettre de coté toutes ces années où vos parents vous ont dit que votre but est de vous marier et avoir des enfants. Ces années où vos professeurs vous ont dit que le but est de faire des études pour décrocher un emploi jusqu’à votre retraite.

Depuis de nombreuses années, j’essaye de méditer quotidiennement. La méditation, tout comme l’exercice physique, peut faire des merveilles pour ces pensées excédentaires formant une barrière dans votre esprit.

Une stratégie est de vous asseoir et de vous poser la question : “Quel est le but de la vie? Quel est le but de ma vie? ” Maintenant, notez la première chose qui vous vient à l’esprit. Puis, recommencez l’exercice. Encore une fois, et encore une fois.

Continuer à le faire jusqu’à ce que vous tapez dans la partie de votre subconscient qui, elle seule, comprend ce pourquoi vous êtes né. Quel est votre objectif sur cette terre et ce que vous désirez plus que tout au monde.

Cela peut prendre des jours, cela peut prendre des semaines, cela peut même prendre des mois de mûre réflexion pour briser ces années de conditionnement à penser d’une manière différente de ce que vous ressentez vraiment. Mais, quelque part au fond de vous, un noyau de vérité ne cherche qu’à être libéré.
Lorsqu’il sera libéré, vous le sentirez dans chaque partie de votre corps. Cela vous montrera le but de la vie et vous inondera d’une énergie renouvelée. N’ayez pas peur de vous tourner vers l’intérieur et apprendre de vous-même, vous serez étonné de ce que vous pouvez faire.

Comment voir la vie ?

Vous pouvez voir la vie comme un chemin…mais il y a – je pense – une autre façon de voir la vie. À mon avis, je crois qu’il y a un sens. Tout a un sens, du plus petit au plus simple, du plus grand au plus complexe. C’est généralement une succession de petits événements qui entraînent de très grands changements.

Jetons d’abord un oeil à la façon traditionnelle de voir la vie. Voyez-vous votre vie comme un chemin ? C’est une image qui est souvent utilisé dans le domaine de la croissance personnelle et de la spiritualité.

Cette vision implique que nous nous efforçons à atteindre un sommet. Nous surmontons les difficultés et montons vers…eh bien , vers quoi, exactement ? Dans le domaine spirituel , nous pourrions dire que nous montons vers l’illumination, la sagesse , l’éveil… Dans le domaine du développement personnel, nous pourrions imaginer que nous grimpons vers le succès, la richesse, l’épanouissement personnel…

Nous sommes toujours en mouvement vers ce sommet. Nous allons d’abord à l’école maternelle et nous nous réjouissons d’aller à l’école primaire. On nous dit combien ce sera merveilleux quand nous serons au lycée, puis à la fac… Enfin, comme de bons citoyens, nous embrassons une carrière, une relation, peut-être une famille. Il semble que, à ce stade, nous approchons le sommet de notre vie.

Mais quel sommet ? Dans bien des cas malheureusement, ce sommet s’avère être la routine ou une maladie. Et puis, un jour le soleil passe derrière un nuage, nous partons… Où est ce sommet ? L’ai-je raté ?

Ce qui est étrange, c’est que pendant longtemps le sommet semble être devant. Simplement hors de portée. Puis, en quelques instants, il semble être dans le passé. Tout ce que vous savez, c’est que vous l’avez manqué.

C’est assez déprimant, n’est-ce pas ? Et, si la vie n’était pas un chemin justement…

Et si la vie était un tout ? Un tout n’a pas de dimension. Il n’y a pas un avant et un après . Un tout c’est maintenant. Cet instant.

Que faire si ce moment est le sommet de notre vie ? Que faire si chaque instant est le summum ? Vivons réellement et ne manquons pas le somment en rêvant de l’avenir.

Et si l’odeur du café fraîchement moulu était le sommet ? Et si le sourrir donné à un inconnu était le sommet ?  Vous changeriez les choses, n’est-ce pas ?

Vous mettriez l’accent sur ce que vous aimez et non sur l’évolution de votre carrière. Vous souhaiteriez passez plus de temps avec votre famille, vos amis… Vous aimeriez sentir le vente dans vos cheveux, regarder le soleil se lever, la lune se coucher…vous souhaiteriez être libre. Vous souhaiteriez profiter de cet tout qu’est la vie .

Selon la théorie des cordes, une partie de la physique quantique consacrée à l’étude des particules subatomiques, tout dans l’univers est constitué de minuscules cordes vibrantes d’énergie pure. Les physiciens tels que Michio Kaku estiment que l’univers est une ‘Symphonie d’ énergie’ en raison de la façon dont ces “chaînes” sont comparés à la musique.
Cette idée peut également être lié à celle de ” l’Unité ” généralement enseignée dans le bouddhisme et de nombreuses cultures/religions orientales. Il existe d’autres sources qui expliquent que tout est énergie et comment cette énergie vibre à des fréquences différentes.

Fondamentalement, c’est une partie de la réponse : atteindre l’harmonie parfaite avec l’univers.

Lorsqu’il s’agit de musique, le but ultime d’une chanson ou d’une symphonie est de trouver une harmonie parfaite entre tous les instruments et le chant. L’harmonie est l’unité, et l’unité est un tout.

Pour nous, êtres humains, atteindre les premiers stades de l’harmonie et de l’unité parfaite, nous devrions donc vivre la vie au maximum, de la manière la plus positive qui soit. Réussir et triompher dans tout ce que nous désirons et laisser derrière nous un héritage qui portera les générations futures.

Alors quel est le sens de la vie ?

De nos jours, les gens disent souvent – parfois d’une manière triste, d’autres fois de manière plus agressive et cynique – que «la vie n’a tout simplement aucun sens».

Deux raisons sont souvent citées pour cela. La première a à voir avec la religion. Il était une fois, raconte l’histoire, la vie avait une signification claire donnée par l’Eglise. 

La science moderne est la deuxième cause de la crise de sens actuelle. Les scientifiques nous disent que l’existence, qui a émergé d’un jeu aléatoire de produits chimiques et de gaz, a un sens, mais elle est plutôt sombre, implacable et étroite: pour les humains – comme pour tous les autres êtres vivants – le sens de la vie est la survie et la propagation de son matériel génétique. Cela semble très vrai et en même temps, distinctement futile et mélancolique.

Ici , nous voulons raisonner comme suit: s’interroger sur le sens de la vie est une activité extrêmement importante et il y a, en fait, une série de mesures pratiques que nous pouvons prendre pour nous assurer que nous donnons un sens important à la vie.

Nous devrions commencer par dire qu’il n’y a pas de sens dans la vie en dehors de ce que nous pouvons trouver par nous-mêmes en tant qu’espèce. Il n’y a aucun sens objectif écrit dans les étoiles, dans un livre sacré ou dans des séquences d’ADN.

Ce qui semble inciter les gens à se plaindre que la vie manque de sens sont des variétés particulières de malheur. Considérons quelques exemples centraux:

– Vous êtes dans une relation, mais l’intensité que vous avez ressentie au départ a disparue depuis longtemps. Vous ne parlez plus de quelque chose d’important ou partagez des sentiments et des idées vulnérables. Votre vie est, comme vous le dites, «vide de sens». Ou bien vous êtes célibataire et, bien que vous ayez beaucoup d’amis, chaque fois que vous les voyez, la conversation semble superficielle et insignifiante.

– Vous êtes à l’université pour décrocher un diplôme. Vous vous êtes inscrit au cours en partie parce que vous vous sentez souvent confus au sujet de qui vous êtes et de ce que vous voulez. Vous pensiez que lire des livres et aller aux conférences éclaireraient les choses, mais les sujets sont ennuyeux et déconnectés de votre confusion. Vous vous plaignez que cela n’a aucun sens.

– Vous travaillez dans une grande entreprise et gagnez une somme décente chaque mois, mais le travail ne semble pas, dans le plus grand schéma, important. Par quoi vous voulez dire deux choses: que vous ne semblez pas faire une grande différence dans la vie de qui que ce soit et aussi qu’il n’y a pas de partie profonde de vous que vous puissiez apporter ou incorporer dans votre travail. Cela pourrait aussi bien être fait par un robot.

De ces brins, nous pouvons commencer à formuler une théorie de la signification.

Le sens de la vie se trouve dans trois activités en particulier: Communication, Compréhension et Service.

Regardons d’ abord la communication . Nous sommes, par nature, des créatures isolées et il semble que certains de nos moments les plus significatifs concernent des exemples de connexion: avec un amant, par exemple, quand nous révélons notre moi intime physique et psychologique, ou lorsque nous formons des amitiés substantielles. les vérités sur nos vies respectives peuvent être partagées. Ou lors d’un voyage dans un nouveau pays, lorsque nous entamons une conversation avec un étranger et éprouvons un sentiment de victoire par-dessus les barrières linguistiques et culturelles. Ou quand nous sommes touchés par des livres, des chansons et des films qui mettent le doigt sur des émotions qui sont profondément les nôtres mais que nous n’avions jamais été témoins d’une extériorisation si claire ou si belle auparavant.

Ensuite, il y a le sens qui émerge par la compréhension . C’est à propos du plaisir qui peut être ressenti chaque fois que nous corrigeons la confusion et la perplexité à propos de nous-mêmes ou du monde. Nous pourrions être des chercheurs scientifiques, ou des économistes, des poètes ou des patients en psychothérapie; le plaisir de nos activités provient d’une capacité commune de cartographier et de donner un sens à ce qui était autrefois douloureusement inconnu et étrange.

Troisièmement, il y a le service. L’une des choses les plus significatives que nous puissions faire est de servir les autres, d’essayer d’améliorer leur vie, soit en allégeant les sources de souffrance, soit en générant de nouvelles sources de plaisir. 

Nous pouvons donc travailler comme chirurgiens et être conscients chaque jour de la signification de nos emplois ou bien être dans une entreprise qui fait une différence modeste mais réelle dans la vie des gens en les aidant à mieux dormir, à trouver leurs clés…. 

Ou bien notre service pourrait être à des amis ou à nos propres familles, ou peut-être à la terre elle-même. On nous dit souvent de nous considérer comme intrinsèquement égoïste. Mais certains des moments les plus significatifs viennent quand nous transcendons notre ego et nous mettons au service des autres – ou de la planète. 

On devrait ajouter cela pour que le service ait un sens, il devrait être en phase avec nos intérêts natifs et sincères. Pas tout le monde trouvera la médecine ou le travail social, le ballet ou le design significatif. Il est donc important d’en savoir assez sur nous-mêmes pour trouver notre chemin particulier.

Armés de telles idées, nous pouvons avancer vers une définition du sens de la vie. Le sens de la vie est de poursuivre l’épanouissement humain à travers la communication, la compréhension et le service.

Nous avons besoin d’avoir des relations avec les autres: pas forcément romantiques (cela a été trop fait dans notre société), mais des connexions de quelque sorte où les choses importantes sont partagées. Cela pourrait, bien sûr, être des relations avec des livres ou des chansons.

Nous devons également avoir une culture qui favorise la compréhension de soi et du monde. Les ennemis à cela sont bien sûr les médias de masse qui jettent des informations chaotiques ou un environnement académique qui favorise des investigations mortes et stériles.

Et enfin, nous devons avoir du bon travail, ce qui signifie un monde rempli d’entreprises et d’organisations axées non seulement sur le profit, mais aussi sur l’aide et la véritable amélioration du genre humain. Aussi, nous devons aider les gens à découvrir leur propre «musique» particulière qu’ils peuvent mettre dans leur travail, afin que les gens ne servent pas seulement en tant que tels, mais qu’ils servent leurs intérêts du fond du cœur.

Il y a, malheureusement, beaucoup d’obstacles à des vies pleines de sens. Dans le domaine de la communication, il s’agit de mettre l’accent sur le sexe, de minimiser l’amitié, le manque de bon voisinage ou l’absence de culture nourrissante. C’est aussi, au niveau interne, des bugs dans son logiciel émotionnel qui font que l’on a peur de se rapprocher des autres.

Dans le domaine de la compréhension, c’est un manque de bons médias, un soupçon d’introspection et de psychothérapie, et un monde académique pompeux et déconnecté.

Et dans le domaine du service, c’est une préoccupation exagérée pour l’argent chez les particuliers et les entreprises qui met l’accent sur le gain financier par rapport aux besoins réels des autres.

Ce sont des systèmes trop vastes dans lesquels l’individu est perdu et ne peut pas voir l’impact de son travail. Et intérieurement, il peut s’agir d’une timidité intérieure, d’un snobisme ou d’une mentalité de suivi de troupeau qui empêche de bien se connaître et de connaître ses talents authentiques.

Pour construire un monde plus significatif, nous devons mettre l’accent sur l’éducation émotionnelle, sur la communauté, sur une culture d’introspection et sur un capitalisme plus honnête.

Nous n’avons peut-être pas encore de vie significative, mais il est essentiel d’affirmer que le concept d’une vie significative est éminemment plausible – et qu’il comprend des éléments qui peuvent être clairement nommés et graduellement combattus.

Ce sont les différentes réponses que nous pouvons donner lorsqu’on s’interroge sur le sens de la vie. Bien sûr, ses réponses peuvent être exprimées différemment selon les idéaux et les croyances de telle ou telle personne.

Quand on vit la vie pleinement, tout est possible. Quand quelque chose est possible, les rêves deviennent des objectifs. Ces objectifs peuvent être atteint grâce un dévouement total

Qu’en pensez-vous ? Comment voyez-vous votre vie ? Quel est son sens ? Etes-vous sur un chemin ou sur un tout ? Quel est le sens de votre vie ?

RÉFLÉCHIR, RÊVER, ÉVOLUER

Commencez votre voyage vers une vie plus consciente et plus épanouissante.
Rejoignez plus de 20 000 personnes qui reçoivent chaque matin
des articles inspirants exclusifs réservés aux abonnés et une affirmation positive pour bien démarrer la journée. 

RESTEZ INSPIRÉ(E)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin du contenu exclusif réservé aux abonnés pour réfléchir, rêver, évoluer

RESTEZ INSPIRÉ(E)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin du contenu exclusif réservé aux abonnés pour réfléchir, rêver, évoluer