Qu’est-ce que l’amour ?

L’amour semble être une de ces choses «recyclables»… il m’a donc semblé important d’adopter un regard plus profond sur l’amour. J’ai récemment passé une période très difficile mais qui m’a fait découvrir que le vrai problème de l’amour est que nous ne savons pas vraiment ce que c’est ! Nous le cherchons tous, nous le donnons, le prenons, le voulons. Certains meurent à l’idée de le perdre ou de ne pas le trouver, mais nous n’arrivons pas à nous entendre pour le définir.

Le Larousse a une définition plutôt généraliste : “Affection ou tendresse entre les membres d’une famille : Amour paternel, filial. Inclination d’une personne pour une autre, de caractère passionnel et/ou sexuel : Déclaration d’amour. Liaison, aventure amoureuse, sentimentale, galante : Un amour de jeunesse. Personne aimée (surtout dans des apostrophes) : Mon amour.”

“Affection ou tendresse…”. Cette tendre affection ne me semble pas assez forte, j’ai une affection tendre pour mon voisin à côté…

L’amour dépend de la personne à qui vous demandez de le définir. Un physicien va dire que c’est de la chimie. Un psychologue va parler “d’une puissante maladie neurologique”. Un philosophe va nous parler d’un engagement passionné (et je suis certain que j’ai aimé et ai été aimé sans aucun engagement) Un romancier va nous dire que “L’amour est tout”. Un théologien va nous dire que “Dieu est Amour”.

Si je peux être plu sou moins d’accord avec toutes les définitions données précédemment, ma réponse préférée vient de Rabbi Shais Taub qui a dit que l’amour n’est pas un concept mais une action. “Le mot hébreu pour l’amour, ahavah, révèle cette définition véritable de l’amour, car le mot ahavah est construit sur les racines des consonnes h-v, qui signifie « donner ». Pour que l’amour soit l’amour véritable, il doit être exprimé comme une action. Si vous aimez une personne, alors vous devez le montrer. Par la même occasion, si vous êtes aimé, la personne doit vous le montrer. Vous le reconnaîtrez par la façon dont vous êtes traité.

J’apprécie cet appel à l’action. Dire que vous aimez quelqu’un mais leur parler et les traiter sans amour n’a aucun sens. Autrement dit, les actions disent plus que les mots. Cependant, je me demande également si l’amour doit être obligatoirement agi. Peut-être que l’amour nécessite parfois l’inaction comme seule action.

Et si l’amour était la capacité de rencontrer quelqu’un (ou quelque chose) dans le moment présent en pleine acceptation, le respect et la gratitude ?

Lorsque nous «nous rencontrons dans le moment présent», notre vision n’est pas entachée par le passé ou troublé par l’avenir. Nous voyons plutôt ce qui est devant nous, en ce moment.

La «pleine acceptation» signifie que la personne, telle qu’elle est, est ce que nous aimons. Ce n’est pas le reflet de nos attentes, nous ne devons pas espérer un changement. Être pleinement reconnu et accepté, c’est vraiment se sentir aimé. Accepter pleinement est un acte d’amour.

Le respect est important parce que, par respect, vient notre action ou notre inaction. Le respect implique que nous serons réfléchis, attentionnés sans vouloir nuire. Le respect n’est pas manipulateur ou blessant et exige un alignement de nos actions avec nos valeurs.

La gratitude est peut-être la plus haute expression d’honneur et d’humilité… ce sont de beaux mots à jeter dans ce mélange d’amour.

Peu importe qui vous aimez: amis, étrangers, famille, amant, conjoint, Dieu ou vous même…. Cela nous amène toujours à un cercle complet. Pour savoir si l’amour est réel, il faut savoir ce qu’est l’amour véritable.

Et vous ? Quelle est votre définition de l’amour ?

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.