Suivez votre propre voie

Que signifie être soi-même, écouter les conseils des autres, être rigoureux, passer son temps à ne rien faire, être totalement désordonné, avoir une hygiène de vie irréprochable… ? Quel est le but de la vie ?

Toutes ces questions ont des réponses totalement différentes en fonction des personnes à qui nous les posons. Pourquoi ? Peut-être simplement parce que tous ces gens ont la prétention de détenir la vérité absolue. L’important n’est pas de pouvoir donner des conseils pour aider les autres à vivre leur vie, mais de trouver sa propre voie et de s’y tenir. Et ce, quelle qu’elle soit.

Certains vont vouloir atteindre le bonheur, d’autres le pouvoir, d’autres l’argent, d’autres la célébrité. Mais au final tous ceux qui auront réussi auront eu deux caractéristiques en commun : Ils ont suivi leur propre voie et ressenti la satisfaction, le soulagement ou le plaisir d’avoir atteint l’objectif qu’ils s’étaient fixé.

Chacun a sa propre vision du monde, ses propres rêves, ses propres ambitions,… L’important n’est pas de convaincre les autres qu’ils font fausse route ou que nous sommes sur la bonne voie, mais de trouver sa voie. Car une fois dessus, impossible de nous tromper, nous le savons.

Bien sûr il y aura toujours quelques imperfections, quelques détails qu’il faudra ajuster, mais l’important n’est pas d’être son propre idéal, mais d’oeuvrer à le devenir.

Le regard des autres

A partir du moment ou nous évoluons en société, le jugement des autres est un facteur déterminant de notre propre comportement. Nous avons tendance à rechercher la validation et l’approbation de nos pairs, ou au moins l’attention des autres. La première étape pour se mettre sur son propre chemin est de se détacher du regard des autres.

Se détacher du regard des autres

Il ne faut en aucun cas comprendre de ne plus prêter attention aux autres. Nous vivons les uns avec les autres. Ainsi, vivre sans leur accorder d’importance risque de créer des conflits, mais surtout, cela n’apportera rien de productif. Se détacher du regard des autres signifie plutôt de tenir compte de l’avis de chacun dans des proportions raisonnables. Comment faire cela ? Deux critères sont à prendre en compte : dans un premier temps, il ne faut se fier au jugement des autres qu’en fonction de l’estime que nous leur portons. Ensuite, lorsqu’ils s’opposent à l’un de nos projets, il ne faut les écouter qu’en fonction de la volonté que nous avons de mener ce projet à bien.

L’influence des autres sur nous

Pour atteindre ses objectifs, il faut savoir aller à l’encontre des autres, il faut aussi savoir faire preuve d’esprit critique et écouter en priorité son propre jugement. Malgré tout cela, nous avons souvent un ou plusieurs mentors. Des personnes que nous admirons et qui nous servent de modèle, que ce soit dans l’ensemble ou dans un domaine précis. Cela est une bonne chose. En effet ne devoir se fier toujours qu’à soi-même ne sert strictement à rien et n’est pas productif. Ceux qui revendiquent leur autonomie totale sont en général ceux qui ont des problèmes d’estime personnelle. Même si il faut se “détacher du regard des autres”, il faut savoir faire appel au jugement des autres. Et écouter leur avis quand on estime en avoir besoin. Il faut savoir, dans son autonomie, se reposer sur d’autres dans les moments de doutes et de faiblesses. C’est bien là que réside toute l’utilité de la famille, des amis et des mentors.

Une fois que nous avons identifié l’importance que nous souhaitons accorder au jugement des autres, nous avons compris le plus important et nous sommes alors capables de faire abstraction du jugement des autres de manière suffisante pour écouter ses propres motivations, désirs, ambitions, envies, ….

Suivre sa propre voie

Le plus important dans la vie c’est de faire ce que l’on a choisit de faire. De faire des choix librement et de s’y tenir.

Faire des Choix librement

Ne restons pas des victimes de nos propres croyances limitantes. Si quelque chose nous tente, nous ne devons pas nous laisser décourager par les éventuels obstacles qui se dressent (et ils se dresseront) entre nous et la réalisation d’un projet. Nous devons mettre en oeuvre tout ce que nous pouvons pour le réaliser. Mais il faut que ces choix soient en cohérence. En cohérence avec notre personnalité, et en cohérence entre eux. C’est à dire que si nous aimons une activité, que nous aimerions réaliser un projet mais que nous n’avons pas les compétences, il ne faut pas se lancer dedans. Par contre si nous voulons absolument faire telle ou telle activité ou mener à bien tel ou tel projet pour lequel nous n’avons pas de prédisposition, nous devons quand même essayer. Faire des choix librement signifie les faire en fonction de ses capacités et de ses envies, sans penser à ce que les autres pourront penser.

Et s’y tenir!

Un élément important pour atteindre ses objectifs est de ne pas les perdre de vue. Cela nécessite de faire preuve de détermination et donc d’une certaine exigence envers soi-même. A partir du moment où nous nous sommes fixé un objectif que nous voulons absolument atteindre, nous devons agir en cohérence avec cette volonté.
Même si parfois des doutes peuvent subvenir, il ne faut pas désespérer, douter ou abandonner. Cela s’avère être particulièrement vrai durant les périodes de remise en question ou de changement d’environnement. En fait dès que le changement a une certaine envergure, on perd de nombreux repères sur lesquels nous avions l’habitude (consciemment ou non) de nous appuyer.  Dans les cas ou la poursuite d’un projet nous amène a nous remettre en question, il peut arriver que nous prenions peur et que nous soyons tenté de tout abandonner pour revenir à notre état initial. Mais il vaut mieux continuer à croire en soi et se rappeler de sa motivation initiale.

Quelqu’un qui maîtrise déjà parfaitement tout cela peut vivre une vie remarquablement conforme à ses attentes. Mais il reste un dernier point à mentionner

Cohérence et stabilité

Contrairement à ce que la culture commune pourrait tenter de nous faire croire, l’important n’est pas d’avoir une vie faite d’extrêmes et d’excès. Cette vie peut convenir à certaines personnes, mais à moins que cela ne soit vraiment dans votre caractère, de manière générale, il est préférable de viser l’équilibre et la stabilité. Cela ne signifie en rien de vivre une vie sans risques ou banale, mais cela signifie qu’il faut se fixer une certaine hygiène de vie et ne pas vivre que d’excès.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.