Tous mes problèmes m’appartiennent. Toutes mes solutions m’appartiennent.

Tous mes problèmes m’appartiennent. Toutes mes solutions m’appartiennent.Tous mes problèmes m’appartiennent. Toutes mes solutions m’appartiennent.

Je me souviens de rester simple.
La vie est simple, c’est nous qui insistons pour la rendre compliquée nous rapelait Confucius. Chaque jour, pourquoi ne pas essayer de nous occuper de la meilleure façon possible ? Car, à la fin de chaque journée, si nous avons fait de notre mieux dans toutes les choses que nous avons touchées, nous ne pouvons rien demander de plus. Au cours de votre journée d’aujourd’hui, restez simple et occupez-vous de la meilleure façon possible.
Tous mes problèmes m’appartiennent. Toutes mes solutions m’appartiennent.
Je suis convaincu que l’un des endroits les plus courants où nous pratiquons la psychologie inversée est sur nous-mêmes ! Voici quelques exemples… Ce fumeur qui veut arrêter et qui détaille son plan en fumant une cigarette. Cette femme qui dit vouloir le grand amour dans sa vie, mais qui reste dans une relation qui n’est pas satisfaisante. Cet entrepreneur qui veut atteindre le sommet, mais qui regarde l’horloge et ne travaille jamais une minute de plus que trente cinq heures par semaine. Ce parent qui souhaite une meilleure communication avec ses enfants mais qui n’a pas le temps de parler. Je suis sûr que vous pouvez en ajouter à cette liste ! Je ne dis pas que je n’ai jamais fait cela dans ma propre vie – je l’ai fait ! Je sais exactement quel est le problème : je ne prends pas les mesures qui correspondent à mes désirs. Et je sais qu’il n’y a qu’une seule façon d’y remédier. Soit on supprime le désir (ce qui est impossible avec un désir fondamental), soit on corrige les étapes de l’action. Si nous ne le faisons pas, nous nous retrouvons comme dans la citation d’aujourd’hui – toujours en train de voyager vers l’est tout en essayant d’aller vers l’ouest. Mettez votre vie sous les feux de la rampe. Quel est votre véritable désir, mais que vos actions contredisent directement ? Qui blâmez-vous pour cela ? À quoi attribuez-vous cette situation ? Depuis combien de temps cela se produit-il dans votre vie ? Pouvez-vous voir la liberté qui découle du fait d’assumer la responsabilité et de rectifier votre action ? Déterminez si vous avez dépassé le désir ou si vos actions sont erronées. Ajustez votre action en conséquence.
Je vis avec intégrité
Vivez votre vie avec une intégrité courageuse. Faites ce qui est juste, pas ce qui est facile. Si vous vous trouvez aujourd’hui face à une décision difficile, ne vous contentez pas de faire le choix le plus facile. Demandez-vous plutôt : « Quelle est la bonne chose à faire ? ». Aussi difficile que puisse être votre réponse, rappelez-vous que choisir la solution de facilité sera toujours plus difficile à long terme.
Je fais de mon mieux
Être parfait est un objectif impossible à atteindre. Au lieu de rechercher la perfection, prenez dès aujourd’hui l’engagement de faire simplement de votre mieux. Puis détendez-vous, confiant dans le fait que votre meilleur est toujours suffisant. Le perfectionnisme est une cause perdue. Concentrez votre énergie à être le meilleur que vous puissiez être.
C’est au sommet des ascensions les plus difficiles de la vie que l’on trouve les plus belles vues.
Lorsque quelque chose semble difficile, attendre semble parfois être une bonne idée. D’une manière ou d’une autre, nous nous convainquons que nous aurons besoin d’outils ou de ressources qui rendront la tâche plus facile. Mais la vie fonctionne rarement de cette manière. Le moment idéal ne vient jamais. Au lieu de cela, nous acquérons généralement plus de peur à l’idée de gravir la montagne – et nous choisissons souvent un chemin différent – même si la montée elle-même était ce dont nous avions besoin. Une chose que j’ai apprise à faire, d’abord dans les affaires et maintenant dans ma vie personnelle, c’est de ne jamais repousser l’ascension. Quelle que soit la montagne à gravir, il faut faire le premier pas. Lorsque vous êtes confronté à une montagne ou à une colline dans votre propre vie, ne vous retournez pas. Faites le premier pas le plus rapidement possible. Ce faisant, vous prenez un engagement et, en un seul geste, vous avez déjà réduit le chemin qu’il reste à parcourir.
Je crée et attire les opportunités.
Les opportunités ne sont en fait que des occasions qui attendent que notre attitude s’attache à la situation particulière dans laquelle nous nous trouvons – qui attendent notre reconnaissance, qui attendent d’être invitées dans notre domaine de possibilités, qui attendent notre énergie positive et créative. Deux choix s’offrent à nous : Nous pouvons considérer une situation comme une opportunité et aller de l’avant en maîtrisant la situation et en obtenant un résultat positif ; ou nous pouvons réagir comme s’il s’agissait d’un obstacle et nous laisser entraîner dans une spirale incontrôlable et descendante. Je sais quel scénario je préfère choisir, et je parie que vous aussi. Aujourd’hui, essayez de transformer chaque situation en une opportunité en adoptant une attitude optimiste et déterminée qui vous permettra d’obtenir un résultat positif.
Je suis mon cœur.
Dans quelle direction votre cœur vous entraîne-t-il ? Quels sont les rêves qui reviennent sans cesse à l’esprit ? Où vos pensées vagabondent-elles ? Je l’ai déjà dit, mais cela vaut la peine de le répéter : le stress, l’anxiété et la dépression se manifestent le plus souvent lorsque nous nous éloignons de nos valeurs fondamentales, de notre mission et de notre vision. Prenez le temps de réfléchir à la direction que prend votre vie. Si vous ressentez du stress, de l’anxiété, des inquiétudes ou un déséquilibre, demandez-vous : « De quoi est-ce que je m’éloigne ? » Aujourd’hui, prenez dix minutes pour répondre à cette question : Où mon cœur me conduit-il ?
Je me traite avec soin, amour et respect
Comment voyez-vous le monde qui vous entoure aujourd’hui ? Si vous voyez le monde comme effrayant, inquiétant, négatif ou stressant, il y a de fortes chances que vous gardiez ces sentiments en vous. De même, si vous voyez le monde comme étant plein d’espoir, d’optimisme et de joie, il y a de fortes chances que vous gardiez ces sentiments en vous. Nous ne pouvons pas capturer l’invisible. Si nous désirons une vie de paix, de confiance et de bonheur mais que nous ne pouvons pas la ressentir intérieurement, nous ne pourrons pas la trouver à l’extérieure. La façon dont nous percevons l’extérieur est le reflet de ce que nous ressentons à l’intérieur. Si vous preniez une photo du monde extérieur aujourd’hui, que révélerait-elle de vous ? Gardez cela à l’esprit pour garder une attitude saine et forte. Traitez-vous bien – n’oubliez pas que ce que vous ressentez à l’intérieur se reflète dans le monde et sur tous ceux qui vous entourent.
Je mérite un amour complet et total tel que je suis.
Je pense que l’une des leçons les plus difficiles à apprendre dans la vie est l’amour inconditionnel total et l’acceptation de soi. Il est plus facile de chercher l’amour des autres que de chercher l’amour de nous-mêmes, car nous sommes souvent très durs envers nous-mêmes, amplifiant chaque « défaut ». Mais comme nous l’avons tous entendu maintes et maintes fois, nous ne pouvons pas aimer une autre personne ou être aimés par une autre personne tant que nous ne nous aimons pas d’abord nous-mêmes. Nous avons souvent du mal à comprendre le concept d’amour de soi car nous le confondons avec une forme d’égoïsme. L’amour de soi ne signifie pas qu’il faut toujours se mettre en avant ou vivre à sa façon. L’amour de soi, c’est se traiter avec la même compassion, le même pardon et la même acceptation que nous traitons nos amis et notre famille. Nos amis et notre famille feront sans doute des erreurs, et nous leur pardonnerons. Ils vont sans doute trébucher, et nous les encouragerons à se remettre en piste. Mais, faisons-nous ces mêmes choses pour nous-mêmes ? Nous pardonnons-nous et nous encourageons-nous ? Cette semaine, entraînez-vous à vous traiter avec la même gentillesse, la même compassion et les mêmes encouragements que vous traitez les autres.
Je sais que les choix que je fais deviennent mon avenir.
La pensée positive n’évolue pas en spirale et ne se développe pas aussi rapidement que la pensée négative. Je crois que c’est parce que la plupart des gens sont formés pour se préparer au pire au lieu de s’attendre au meilleur. Parce que nous vivons ainsi (ou que nous côtoyons des gens qui le font), la pensée négative a le pouvoir de se développer assez rapidement – comme la première petite boule de neige qui – trèd vite – forme le ventre d’un énorme bonhomme de neige. Nous sommes formés de la sorte dès notre plus jeune âge. – Ne parle pas aux inconnus. – Pourquoi ? – Parce que quelque chose de mal pourrait arriver. Nous ne considérons pas les étrangers comme des amis que nous n’avons pas encore rencontrés ; nous les voyons comme des méchants potentiellement dangereux. En tant qu’enfants, nous avons raison d’être éduqués à la prudence. Si nous n’avions pas eu ces mécanismes de protection quand nous étions jeunes, beaucoup d’entre nous auraient été mis en danger ou blessés. Mais nous ne sommes plus des enfants maintenant. Nous n’avons pas besoin des mêmes mécanismes de défense que ceux dont nous disposions autrefois. Nous sommes maintenant des adultes – c’est à nous, à chaque instant, de faire nos propres choix. Où les mécanismes de protection ou de défense ont-ils limité vos choix ? Aujourd’hui, faites le choix conscient de déposer un outil d’autoprotection que vous avez dépassé.

RECEVEZ CHAQUE MATIN UNE AFFIRMATION POSITIVE
Réfléchir, rêver, grandir
Développez un état d’esprit de croissance, surmontez les croyances auto-limitantes et transformez votre façon de penser et de ressentir la vie avec nos affirmations positives.

Service 100% gratuit – Désabonnez-vous à tout moment

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *