Ma vie en mieux ! : Changer d’habitudes, c’est changer de vie

J’ai récemment terminé la lecture du livre Ma vie en mieux ! : Parce que je le veux bien ! de Gretchen Rubin, auteure du best-seller mondial Opération bonheur sorti en 2011 publié aux éditions FLAMMARION

Ma vie en mieux ! : 40% de notre vie quotidienne est faite d’habitudes

Ma vie en mieux ! : Parce que je le veux bien !
Couverture du livre Ma vie en mieux ! : Parce que je le veux bien ! de Gretchen Rubin

Gretchen s’intéresse à la façon dont les habitudes se forment et comment les gens parviennent à en garder certaines mais échouent lamentablement pour d’autres.

Gretchen nous parle de quatre groupes («tendances») dans lesquelles nous pourrions tous être classés : le petit soldat, l’oblatif, le pinailleur, et les rebelles. Le petit soldat répond à toutes les attentes internes et externes, l’oblatif répond aux attentes extérieures, mais résiste aux attentes intérieures. Le pinailleur résiste aux attentes extérieures, mais rencontrent celles de l’intérieur, et le rebelle résiste à tout.

Elle constate que l’oblatif et le pinailleur constituent la majeure partie de la population alors que le petit soldat et le rebelles ne constituent qu’un petit pourcentage.

Elle continue en donnant des moyens de développer des habitudes, la façon de mettre en place de nouvelles habitudes en parlant de facilité et des excuses que nous pourrons rencontrer. Elle n’hésite pas à nous informer que nous allons trébucher, voir même tomber.

Gretchen affirme qu’il y a des moyens courants (une ardoise vierge, un anniversaire, le jour de l’An, etc.) qui aident et inspirent les gens à commencer une nouvelle habitude et des éclairs qui frappent soudainement et forcent les gens à faire un changement brusque (la grossesse, la mort, etc.).

Plus loin, elle parle de quelques-unes des façons dont les gens gardent certaines habitudes et ne parviennent pas à créer et en tenir de nouvelles.

Les habitudes sont plus faciles à former quand elles sont pratiques, mais ils sont aussi plus facile à garder si leur absence devient gênante. Beaucoup de gens échouent parce qu’ils créent des échappatoires ( “juste une fois”) ou un ensemble de récompenses pour atteindre leur objectif ( “Je vais m’acheter un iPad si j’arrête de fumer”) qui peut amener les gens à revenir à leurs vieilles habitudes une fois la récompense obtenue. Elle a également constaté qu’il est plus facile de jumeler les habitudes détestées avec les tâches et les habitudes que vous aimez, comme lié la promenade du chien (effort) à l’écoute d’un livre audio ou de musique que vous aimez (plaisir).

Clarifiez vos objectifs

Dans la dernière partie du livre, elle parle de clarifier vos objectifs. Vous ne pouvez pas vous donner à 110% à la fois pour le travail et la famille. Assurez-vous que vous êtes clair sur ce que vous avez l’intention de faire et sur la définition de vos attentes. Gretchen nous dit aussi que l’identité joue un rôle important : êtes-vous une personne qui “ne mange pas de frites” ou une personne qui “a toujours un verre de vin” ? Si vous avez choisi de faire ou ne pas faire quelque chose, assumer cette identité. Si vous ne voulez plus de manger des frites, vous aurez plus de succès si vous devenez une personne qui ne les mange pas.

Comment votre entourage affecte vos habitudes

Enfin, comment les autres affectent vos habitudes ? Est-ce qu’ils vous tentent ou soutiennent vos efforts ? Comment pouvez-vous faire face à cela ?

Je recommande vraiment ce livre à toutes celles et ceux qui souhaitent apporter un changement durable à leur vie.

Aller plus loin

Six étapes pour changer ses habitudes

Trois habitudes à abandonner pour trouver le bonheur

La vérité sur l’identité

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.