Douleur à L’oeil Les Causes de la Douleur Oculaire

Publié par - Santé


Une douleur oculaire se caractérise par une douleur derrière l’oeil. Cela peut être une douleur derrière l’oeil droit ou une douleur derrière l’oeil gauche. Les causes sont multiples. Par exemple, le fait de garder ces yeux immobiles sur une longue période peut entrainer des douleurs derrières l’oeil.
Le froid peut aussi être un facteur de douleur oculaire, ainsi que la sinusite et bien d’autres encore.

Le diagnostique des douleurs oculaires se fait par un ophtalmologue. Chaque cause de douleurs derrière l’oeil dispose d’un traitement, adapté à chaque individu.

Question: Une douleur à l’oeil depuis un mois, quelle en est la cause?

J’ai une douleur derrière l’oeil depuis près d’un mois. Avez-vous une idée de ce qui pourrait en être la cause ?

Réponse

Les causes d’une douleur oculaire

Il peut y avoir de nombreuses causes à une douleur derrière l’oeil. Les plus fréquentes sont : la sinusite, la sécheresse oculaire, le syndrome inflammatoire de l’orbite, la sclérite, la névrite optique et la paralysie d’un nerf crânien.

La Sinusite
La sinusite peut occasionner une douleur située au-dessous de l’oeil (sinusite maxillaire), une douleur au-dessus de l’oeil (sinusite frontale) et une douleur derrière l’oeil (sinusite sphénoïdale).

La sinusite est une inflammation (en général une infection) des sinus. Le plus souvent, ce sont les sinus éthmoïdaux et sphénoïdaux qui sont concernés. Cette douleur ressemble beaucoup aux maux de tête et peut être aggravée par certains mouvements de la tête. Un examen scanner est souvent nécessaire pour la confirmer, mais le diagnostic est souvent possible à partir d’un bon examen médical et des antécédents. Le traitement nécessite la prise d’antibiotiques pendant 10 à 21 jours.

La sécheresse oculaire, ou syndrome de l’oeil sec, est un problème extrêmement fréquent. Elle se manifeste par : des douleurs à type d’élancement, des démangeaisons continues et des sensations de brûlure . Le traitement initial est généralement réalisé par des larmes artificielles, qui sont en vente dans n’importe quelle parapharmacie et même au supermarché. Les marques contenant des conservateurs peuvent être utilisées jusqu’à un maximum de 6 fois par jour. Les marques sans conservateurs peuvent être utilisées autant de fois que nécessaire. Certains patients nécessitent que l’on bloque l’ouverture du conduit de drainage lacrymal, pour que le fluide lacrymal reste plus longtemps sur l’oeil. Certains patients ont les yeux larmoyants en dépit d’une sécheresse oculaire sous-jacente. Votre ophtalmologiste pourra faire un test pour déterminer si c’est là la cause de vos douleurs aux yeux.

Le syndrome inflammatoire de l’orbite est une inflammation idiopathique (c’est-à-dire de cause inconnue) des muscles ou des autres contenus de l’orbite ( cavité où est logé l’oeil ). Un scanner est nécessaire pour ce diagnostic et des stéroïdes pour le traitement.

La sclérite est une inflammation de la membrane postérieure et externe de l’oeil, qui provoque généralement des rougeurs et des douleurs. Elle est en général associée à une autre maladie générale comme par exemple une polyarthrite rhumatoïde, la goutte ou un zona. Si vos yeux ne sont pas rouges, alors ce diagnostic est improbable. Le traitement passe par l’utilisation de stéroïdes et d’autres anti-inflammatoires.

La névrite optique est une maladie inflammatoire grave qui peut toucher aussi bien le nerf de l’oeil que les muscles qui l’entourent. Généralement, la vision devient floue et parfois des difficultés dans la perception des couleurs sont notées. Cette affection répond aux injections de stéroïdes, mais elle peut recidiver et être une première manifestation d’une sclérose en plaques.

Les paralysies de nerf crânien peuvent:être dues à une gène dans l’apport de sang au nerf qui innerve le muscle oculo-moteur. Cela peut être assez douloureux. En général, les patients voient double ( = diplopie ) et souffrent de douleurs oculaires et de maux de tête. Les personnes diabétiques et celles dont la pression artérielle est élevée sont particulièrement à risque.

Il faut aussi mentionner les céphalées, les migraines et les différents types de névralgie, qui peuvent aussi provoquer des douleurs autour des yeux. Aussi, au départ , mieux vaut consulter un ophtalmologiste ou un neurologue.


Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous serions ravis de vous compter parmi nos lecteurs qui reçoivent tous les deux mois nos suggestions de lectures et nos conseils pour les aider à reprendre leurs vies en main.
L'inscription à notre newsletter est totalement gratuite et sans engagement. Chaque mail reçu contiendra un lien de désabonnement qui vous permettra de stopper les envois.