Comment gérer la colère ?

La colère est l’une des émotions les plus courantes chez l’homme. C’est ce comportement conscient, produit par la présence de stimuli négatifs et avec des expressions également négatives.

En général, on donne à la colère des connotations extrêmement négatives, et ce n’est pas pour rien, nous en verrons les effets dans la vie réelle et les options que nous avons vraiment, car la colère est impossible à éliminer.

Pour gérer cette émotion, nous devons nous baser sur les trois principes suivants:

Réprimer la colère

Parfois, lorsque nous ressentons de la colère , nous choisissons de nous taire, de baisser la tête, d’assumer la situation dans son ensemble et d’accepter simplement ce qui nous arrive sans faire de reproches ou d’exprimer ce que nous ressentons. Ici, nous pensons que nous avons détruit dans notre intérieur l’effet qui a provoqué une certaine situation, nous pensons que nous avons efficacement éliminé la colère ressentie … Ce qui n’est pas vrai.

Réprimer consiste finalement à garder en vous des séquelles de ressentiment et de colère, de ne pas exprimer ce que vous avez ressenti au moment de la colère .

Exprimer la colère

C’est tout le contraire de la réprimer. Lorsque vous exprimez de la colère, vous extériorisez ce que vous ressentez, soit avec des mots, des actions, des attitudes ou des réactions sans fin.

Enfin, l’extériorisation de la colère est quelque chose qui ne devrait pas être fait, car on obtiendra des réactions négatives qui sont précisément celles qui accompagnent le sentiment de colère . Par exemple, vous agissez avec colère, ressentiment, vengeance, hypocrisie…

Transformer la colère

C’est la voie positive dans la gestion de la colère .

Vos émotions sont en réalité une énergie et, comme nous le savons, l’énergie n’est ni créée ni détruite, elle n’est que transformé, notre seule option est d’en faire une opportunité d’amélioration.

Comment pouvons-nous améliorer ?

Lorsque vous ressentez de la colère , c’est parce que quelque chose vous a gêné et que votre perception l’a perçue comme négative , mais l’avantage est que vous pouvez transformer ce négatif en positif en analysant ce que vous pensiez être mauvais et en cherchant le bien .

Par exemple, si vous vous sentez en colère parce que vous n’avez pas terminé vos tâches à temps, vous devez vous engager à être meilleur la prochaine fois et accepter cet événement comme une possibilité de croissance personnelle .

La colère naît en vous et c’est vous qui y exercez un réel pouvoir. Vous avez trois principales options, en connaissez-vous une autre ?

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.