Quelle est l’essence de votre vie ?

Ou plutôt, que voudriez-vous en faire ? Ces deux questions me sont venues à l’esprit après avoir lu le livre de Greg Mc Keowen intitulé “L’essentialisme : Faire moins mais mieux ! L’art d’être réellement efficace”.

Qu’est-ce que l’essentialisme ?

Nous vivons à une époque d’activité excessive et exagérée. Beaucoup d’entre nous organisons, faisons, vérifions, organisons, imprimons, numérisons, révisons, comparons, optimisons, motivons … Ne pas dormir est un signe de notre engagement, de notre diligence, de notre précision. Dormir est un signe de faiblesse, de manque de motivation et de paresse. 

Combien d’entre nous, malgré un travail continu, atteignent leurs objectifs ? Dans la plupart des cas, nous courons comme des hamsters dans un roue, pour finalement tomber sans force. Mc Kreown affirme que les personnes occupées sont rarement efficaces et qu’un travail excessif empêche l’obtention de résultats spectaculaires. 

Nous pouvons nous attendre à des résultats en agissant avec sagesse. Et il est temps de prendre des mesures judicieuses en éliminant de la vie tout ce qui n’est pas pertinent.

Selon l’auteur: “Le non-essentialiste pense que presque tout est important. L’essentialiste pense que presque tout n’est pas important “. 

L’essentialisme est la capacité de capturer une question importante, de voir les éléments clés du problème et de couper les fils. Cependant, cela ne peut pas être fait en étant fatigué et constamment occupé. L’auteur s’attaque fermement au mythe populaire selon lequel nous pouvons tous tout faire. La vie consiste à faire des choix, si nous avons peur de prendre des décisions, bientôt, d’autres le feront pour nous. Notre patron, enfant, collègue de travail…

Chaque choix comporte un risque, chacun peut devenir une source de difficultés. Dans cette situation, demandez-vous: “Quel problème voulez-vous avoir ?”. 

L’essentialisme, c’est prendre le contrôle de sa vie. Se reconnaître en tant qu’adulte qui prend ses propres décisions et en supporte les conséquences, et qui a par ailleurs un temps de réflexion et l’énergie pour agir. Il sait qui il est. Cela vous fait gagner du temps et de l’énergie pour vivre comme vous le souhaitez.

Comment déterminer l’essence de votre vie ?

Les coachs en gestion du temps vous recommandent généralement une observation détaillée de votre vie. Suppression de tâches, temps passé à les exécuter, détermination des priorités. 

L’auteur présente une approche légèrement différente. Au lieu de combiner votre calendrier, réfléchissez à la vie que vous voudriez avoir si vous aviez la possibilité de la concevoir ? De cette façon, les objectifs et les priorités seront fixés par eux-mêmes. Cependant, même dans ce cas, l’essentialisme oblige à rechercher l’essence de la matière. Passer du temps dans une maison signifie passer du temps avec sa famille ? 

Continuez votre lecture :  Attendez-vous au meilleur

Prendre ce projet apportera-t-il de réels avantages ? 

Pour autant, spécifier l’essence ne signifie pas trouver une excuse pour ne rien faire.

De quelle compétence l’essentialiste a-t-il besoin ?

La méthode conçue pour la gestion du temps nécessite quelques compétences clés. D’abord, l’affirmation de soi. 

L’essentialiste refuse beaucoup et souvent. J’ai bien aimé la réponse de l’employé dans le livre sur l’ordre d’assumer des tâches supplémentaires; “Avec plaisir, j’en ferai le point le plus important de la liste de mes priorités. Quelles autres tâches devrais-je abandonner ?

L’affirmation de soi est une caractéristique essentielle de l’essentialiste. Le tact, la gentillesse et un peu de diplomatie sont également utiles. Cependant, la clé pour atteindre les éléments clés du problème est cruciale.

La pensée analytique peut être apprise, la pleine conscience et la conscience de soi aident à atténuer le bruit des informations. Faire taire l’esprit vous aide à trouver une solution.

 La prochaine étape consiste à désapprendre la “superactivité”. Le cerveau a besoin de temps, de paix et d’un peu d’ennui. 

Que faites-vous quand vous attendez à l’arrêt de bus ? Autorisez-vous votre esprit à errer librement ou sortez vous votre téléphone ? 

L’affirmation de soi, la capacité d’analyser calmement le problème, se calmer et réfléchir … y a-t-il autre chose ? 

À mon avis, le meilleur ami de l’essentialiste est Pareto et son principe du 80 / 20. Découvrez quelles actions (20%) apportent les résultats (80%).

Les Inconvénients de l’essentialisme

Une fois que nous reconnaissons ce qui ajoute de la valeur à nos vies: quelles activités, films, livres, personnes, quelles choses nous rendent heureux, nous pouvons créer notre propre monde idéal. 

Malheureusement, nous risquons de créer une bulle qui nous sépare du monde. Nous ne voudrons pas perdre de temps sur les gens désagréables, les mauvais films et les activités triviales.

Cependant, ces personnes déplaisantes, aux vues complètement idiotes, nous forcent souvent à nous développer. A voir les choses différemment. La recherche intellectuelle nécessite parfois d’aller au-delà de ce qui est familier, agréable et confortable. 

L’essentialisme compris superficiellement peut s’avérer être un piège. 

VIVEZ ENFIN LA VIE DONT VOUS RÊVEZ !

Et si une vie épanouissante, heureuse et satisfaisante, exempte d’anxiété, d’insécurité, de ressentiment, de doute de soi et de peur, était vraiment possible ?

Et si la seule chose dont vous aviez besoin était un accès aux bons outils ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer