Sécheresse oculaire: quels sont les problèmes de sécheresse oculaire

Récemment, j’ai remarqué que mes yeux devenaient vraiment secs et me démangaient par un picotement. Je suis une femme de 63 ans. Est-ce que les yeux perdent le fluide que nous avons normalement lors de notre jeunesse ? Je suis aussi diabétique. Y-a-t-il un rapport possible avec cette affection? Quelles sont les causes des yeux secs?

Qu’est-ce que la sécheresse oculaire?

La sécheresse oculaire se produit lorsqu’il y a un manque de lubrification qui assure le confort de l’oeil.
La sécheresse oculaire provoque habituellement une sensation de brûlure ou de picotements. L’irritation peut être due à des conditions environnementales comme la pollution ou l’exposition à de mauvaises conditions météorologiques comme les vents et les tempêtes. La sécheresse oculaire peut également survenir suite au port de lentilles de contact.

Les causes de la sécheresse oculaire sont variées, en vieillissant, la vue devient plus faible. Il en est de même pour la production de larmes qui est la principale cause de sécheresse oculaire. La Diminution de production de larmes peut-être dûe aux changements dans la sécrétion hormonale. La ménopause est souvent un moment où les femmes peuvent avoir les yeux secs.

Quelles sont les causes de la sécheresse oculaire ?

Récemment, j’ai remarqué que mes yeux devenaient vraiment secs et me démangaient par un picotement. Je suis une femme de 63 ans. Est-ce que les yeux perdent le fluide que nous avons normalement lors de notre jeunesse ? Je suis aussi diabétique. Y-a-t-il un rapport possible avec cette affection? Quelles sont les causes des yeux secs?

Réponse

Sécheresse oculaire
La sécheresse oculaire touche plus particulièrement les personnes âgées mais le problème des yeux secs peut également toucher de nombreuses autres personnes suite à la prise de certains médicaments.

La sécheresse des yeux est un problème très fréquent. Bien souvent, la cause n’est pas évidente, mais il semble qu’il s’agisse d’un déséquilibre entre la production des larmes et le volume de larmes drainé par les conduits naso-lacrymaux. Le “film” lacrymal est composé d’une couche de mucus au contact de l’oeil, une couche aqueuse au milieu et une couche lipidique (huileuse) superficielle ( externe en contact avec l’air ambiant). Ces trois composantes sont indispensables à l’obtention d’un film lacrymal normal. Si l’une de ces trois couches du film lacrymal est défectueuse ou insuffisante, l’oeil pourra souffrir du symptôme de l’oeil sec.

Les symptômes de sécheresse oculaire

Les personnes qui souffrent du syndrome de sécheresse oculaire présentent les symptômes suivants : brûlure, picotement cuisant, rougeur de l’oeil et larmoiement. L’excès de larmes (= larmoiement) semble être un essai de réaction de la glande lacrymale (qui produit les larmes), pour surmonter la mauvaise qualité des larmes produites. Le larmoiement qui accompagne ces symptômes survient habituellement quand les larmes s’évaporent plus rapidement de l’oeil, comme par exemple lorsqu’on est à l’extérieur exposé à des vents violents.La chaleur, une faible humidité et  la présence de fumée peuvent s’intriquer pour créer ce problème. Malheureusement, dans la plupart des cas, la cause du syndrome de l’oeil sec reste inconnue. Cependant, il y a de nombreuses maladies et traitements médicamenteux qui peuvent être associés à une sécheresse des yeux.

Les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde et les personnes qui prennent des antihistaminiques ( utilisés contre les manifestations allergiques ), représentent, sans doute, le groupe le plus important de patients dont la cause de la sécheresse des yeux est connue. Le syndrome de Sjögren est une maladie où les patients atteints souffrent à la fois de sécheresse des yeux et de la bouche.

Votre ophtalmologiste pourra en général diagnostiquer un syndrome de l’oeil sec simplement grâce à la description que vous lui en ferez, mais l’examen et un test viendront le confirmer. A l’examen, on remarque un volume lacrymal réduit et une durée de déchirement du film lacrymal rapide (la durée qu’il faut pour que des points secs apparaissent au niveau de la cornée – la cornée est la membrane transparente, située devant le globe oculaire). Des gouttes d’une teinture de fluorescéine dans l’oeil permettent de mieux visualiser les points secs. La sévérité du syndrome de l’oeil sec détermine la démarche thérapeutique.

Le traitement de la sécheresse oculaire par larmes artificielles

La plupart des patients sont soulagés par l’utilisation de larmes artificielles, jusqu’à 6 fois par jour. Elles contiennent en général des agents de conservation. Certains patients nécessitent l’utilisation  de larmes artificielles sans conservateurs, qui coûtent plus cher, mais qui sont plus sûres pour la santé. Le fait de placer un humidificateur chez soi, en particulier à proximité du lit, sera d’une aide toute particulière. L’utilisation de larmes artificielles sous forme de pommade pourra aussi apporter une amélioration, mais elles peuvent rendre la vision floue.

Les patients qui ne rencontrent aucune amélioration avec les traitements énoncés ci-dessus ou qui ont une sécheresse des yeux sévère peuvent nécessiter un blocage des points lacrymaux (ouverture pour le drainage des larmes ) situés dans l’angle interne des paupières). Le fait de placer des bouchons n’est en général pas douloureux et une fois que c’est fait, la plupart des patients ne s’aperçoivent même pas de leur présence. Il est aussi possible de refermer l’ouverture du conduit par cautérisation, ce qui est en général définitif.

Quelles sont les causes de la sécheresse oculaire ?

Il peut y avoir de nombreuses raisons à un picotement de vos yeux. La sécheresse peut être l’une d’elles, mais d’autres existent telles les allergies et la blépharite. La blépharite est une inflammation de la paupière, qui est associée à la sécheresse oculaire chez près de 50 % des patients. Les causes les plus fréquentes sont le dépôt de matériel sur les cils et le bord des paupières, dans lesquels les bactéries se multiplient, ce qui provoque yeux rouges, démangeaisons et parfois une taie cornéenne. Ce problème est souvent amélioré par l’application de compresses chaudes une ou deux fois par jour (gant de toilette humide et chaud pendant 5-10 minutes) et une bonne hygiène de la paupière.

Il se peut que des patients diabétiques souffrent de sécheresse oculaire, mais ce n’est pas, en général, une complication inquiétante. Le diabète peut provoquer des affections oculaires bien plus dangereuses – comme la cécité et la détérioration de la vision par lésion de la rétine.

1 réflexion sur “Sécheresse oculaire: quels sont les problèmes de sécheresse oculaire”

  1. LEFRANCOIS

    bonjour lorsque j’étais jeune mes yeux se mettaient à couler sans raison apparente
    après mes 20 ans environ, cela a cessé mais voilà que depuis une quinzaine d’années (je vais avoir 76 ans) ce problème est apparu de nouveau sans raison apparente
    certains jours je me réveille, les larmes coulent
    à n’importe quel moment de la journée,çà recommence sans raison – les larmes coulent sur mon visage – je n’arrive pas à les arrêter – j’ai vu différents ophtalmos, personne ne comprend et cela est très gênant
    pouvez vous me donner un e solution – merci

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.