Tension artérielle élevée: comment diminuer votre tension artérielle

L’hypertension (HTA) est un trouble médical chronique dans laquelle la pression artérielle est élevée. Ce qui rend la pression artérielle importante c’est qu’il n’y a, ainitialement, pas de symptomes particulier pouvant vous alerter mais l’hypertension peut provoquer des complications à long terme.

Au point de vue dietétique alimentaire, dans les cas de tension artérielle élevée ( Hypertension artérielle=HTA), l’accent a été mis sur la réduction de la consommation de sodium. Cependant, de nouvelles recherches suggèrent que l’augmentation de la prise de potassium est aussi importante. Parce que c’est en fait le rapport entre sodium et potassium qui influence le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) et de crise cardiaque.

Résumé

Cela fait bien longtemps que pour réduire une tension artérielle trop élevée et les risques pour la santé qui y sont associés, on conseille de réduire la consommation de sodium. Mais une nouvelle étude montre que ceci n’est pas la totalité de l’histoire. Les mesures du taux de sodium et de potassium dans les urines montrent que c’est en fait le rapport entre les deux qui détermine le risque d’AVC ou de crise cardiaque – plus la prise de potassium sera élevée, plus le rapport sera faible et moins le risque sera important. C’est pourquoi il faudrait en fait donner la même importance à l’augmentation de la prise de potassium, en privilégiant la consommation de fruits et de légumes.

Introduction: L’hypertension est un facteur de risque pour les AVC

L’hypertension est un facteur de risque bien connu pour les cardiopathies et les AVC. Elle peut être contrôlée par un traitement médicamenteux, mais aussi par plusieurs mesures concernant le mode de vie, comme par exemple la perte de poids, la réduction de la consommation d’alcool et une alimentation sans trop de sel. De nombreux américains mangent bien plus de sel qu’ils ne le devraient (l’équivalent d’une cuillère à thé par jour est la consommation maximum conseillée par les experts), prenant ainsi un risque pour leur santé. Mais des études antérieures sur la consommation de sel et la tension artérielle ne reposaient que sur des questions posées aux gens sur leur alimentation, ce qui n’est pas très précis. L’étude dont il est question ici, repose sur des mesures d’échantillons d’urines, ce qui est objectif et surtout, ce qui prend en compte le facteur potassium.

Qu’a-t-on fait ?

Ce travail, mené par des chercheurs de l’Université Loyola , est une partie du projet d’Essais sur la prévention de l’hypertension artérielle. Les taux de sodium et de potassium dans les urines de près de 3000 sujets dont la tension artérielle était légèrement élevée, ont été mesurés sur une période de 18 mois, puis, pour une autre partie de l’étude, sur une période de 36 mois. Ils ont  été suivis pendant 10-15 ans, pour enregistrer le nombre d’AVC, de crises cardiaques et autres conditions liées.

Qu’a-t-on trouvé ?

Ni le sodium, ni le potassium n’étaient à eux seuls prédictifs de maladies cardio-vasculaires. Ce qui compte, en fait, c’est le rapport  sodium sur potassium. Ceux qui avaient un rapport élevé (sodium élevé, potassium bas), avait 50 % plus de chances de vivre un événement cardio-vasculaire que ceux qui avaient un rapport plus bas.

Signification de cette étude

Réduire la consommation de sel reste important. Mais augmenter son taux de potassium l’est tout autant et c’est une chose à laquelle on a probablement moins porté d’attention dans la prévention et la gestion de l’hypertension artérielle. Comme on peut s’en douter, c’est en mangeant plus de fruits et légumes que vous obtiendrez plus de potassium. Les pommes de terre, les patates douces, les bananes, le thon, la sauce tomate et le jus d’orange sont des aliments qui sont particulièrement riches en potassium.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.