29 choses que vous devez abandonner pour trouver le bonheur

#, Développement personnel - 29/07/2017

De quoi avez-vous besoin pour être heureux ? Trop souvent, nous énumérons les choses que nous aimerions avoir… une plus grande maison, une voiture plus récente, plus luxueuse, faire un voyage autour du monde, plus d’argent, un nouvel ami ou un amant… Il n’y a rien de mal à vouloir plus de choses, mais il n’est jamais sage de faire que notre bonheur dépende de certaines choses car, trop souvent, il est difficile d’avoir les choses que nous voulons dans nos vies. Mais vous avez le pouvoir d’abandonner certaines choses que vous ne voulez pas ou n’avez pas besoin. Que ce soit par habitude ou en raison de la pression des pairs, de la famille, nous nous accrochons souvent à des pensées toxiques, des sentiments et des individus.

Nos attentes irréalistes nous préparent à l’échec et notre dépendance envers certaines personnes et autres habitudes toxiques nous fait sombrer avant de nous demander pourquoi il est si difficile d’être heureux.



Lâcher prise n’est pas facile, mais vous pouvez le faire. Et une fois que vous abandonnez, ne serait-ce qu’une seule chose toxique dans votre vie, vous allez instantanément obtenir ce coup de pouce nécessaire à plus de bonheur. Voici 30 choses à abandonner pour avoir une vie meilleure.

La rancune

On nous conseille souvent de pardonner à nos ennemis. Parfois, ce conseil est difficile à comprendre et il est facile de perdre de vue en quoi c’est de bons conseils. Après tout, certaines personnes ne méritent pas notre pardon, n’est-ce pas ?

Mais encore une fois, ce n’est pas vraiment pour eux, mais bien pour vous que vous devez pardonner. Vous méritez d’être en mesure de passer à autre chose. Et la seule façon de le faire est de laisser aller ce sentiment. Vous n’avez pas besoin d’accepter les actions de telle ou telle personne ou de revivre sans cesse les évènements pour souffrir. Vous méritez un avenir meilleur.

L’idée fausse que la réussite et la grandeur mondaines sont synonymes

La plupart d’entre nous ont été élevés à croire que le succès est le but ultime de toute vie. Beaucoup d’entre nous croient également que les succès est synonyme de richesse et célébrité. Mais il est important de se rappeler que la réussite et la grandeur mondaines ne sont pas la même chose et qu’il y a d’autres formes de succès.

Efforcez-vous de faire de votre mieux, quel que soit le domaine et poursuivez votre passion sans vous soucier de ce que les autres pensent. Tout peut être un art tant que vous donner le meilleur et agissez avec intégrité. Parfois, cela signifie refuser d’être payé ou avoir votre nom dans les journaux.

La vraie grandeur est une forme de succès que personne ne pourra jamais vous enlever, une grandeur construite sur l’authenticité et le développement personnel.

Le succès mondain peut vous apporter le bonheur, mais il sera très fragile. Le succès spirituel d’autre part est éternel. Le bonheur qu’il vous apporte est inébranlable.

Votre fierté

La fierté est une bonne chose dans certains contextes. Mais pris à l’extrême, cela peut être une force destructrice qui peut vous ruiner professionnellement et personnellement. Si votre fierté se met en travers de votre route, vous pouvez refuser de voir vos erreurs sans jamais pouvoir apprendre certaines leçons importantes.

La nécessité d’être certain

Le besoin d’être certain est une force destructrice. Que ce soit sur vos propres actions ou les caprices du destin. La vie est imprévisible, et finalement ce n’est pas une si mauvaise chose.

Si vous saviez tout ce qu’il y avait à savoir, la vie serait vide et ennuyeux, non ? Que vous aimiez ou détestiez l’incertitude, vous devez apprendre à vivre avec.

Le besoin de certitude peut conduire à l’anxiété, la dépression et d’autres troubles psychologiques, et peut vous conduire à prendre des décisions vraiment mauvaises.

Le besoin d’avoir le contrôle

En étroite relation avec la nécessité d’être certain, vient la nécessité d’avoir contrôle. Souvent, c’est ce que nous espérons avoir lorsque nous cherchons la certitude. Nous espérons savoir avec certitude que nous contrôlons nos destinées.

Chacun d’entre nous a parfois besoin d’autres personnes. Parfois nous serons déçus et parfois agréablement surpris.

La croyance que vous pourriez devenir riche

Qui ne rêve pas de devenir milliardaire ? Avez-vous envisagé de gagner la loterie ? De publier un best-seller ? Devenir un PDG d’entreprise ?

En vieillissant, les doutes commencent à s’installer… Puis finalement, un jour, vous réalisez à quel point le rêve de devenir riche est vraiment improbable, surtout dans le contexte économique actuel.

La dure réalité est la suivante… la plupart d’entre nous ne vont pas devenir riches. Et cela est vrai même avec un travail acharné. Juste parce que vous avez quelque chose de grand à offrir ne signifie pas que le monde va en voir la valeur. Cet espoir tranquille et désespéré, qu’un jour, vous allez devenir milliardaire peut vous empêcher d’apprécier ce que vous avez en ce moment.

Mais rappelez-vous, cous n’avez pas besoin d’être riche pour être heureux.

Le sentiment d’insécurité

L’insécurité est une recette pour un malheur continu. L’insécurité peut venir de votre propre jugement, ou du jugement des autres. Quoi qu’il en soit, il ne fait aucun sens de passer sa vie sous le joug de ce jugement.

Si vous êtes la meilleure version de vous-même, vivez la vie qui est juste pour vous, personne n’a le droit de vous juger. Cela inclut vos propres doutes. Les personnes qui vous aiment vous aiment pour ce que vous êtes et ce que vous faites. Ne cherchez pas l’affection des certaines personnes en faisant semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas. Soyez vous même et entourez-vous de vraies relations.

Les possessions matérielles

La jalousie provient généralement de l’insécurité. Si vous pouvez abandonner l’insécurité, vous pouvez souvent abandonner la jalousie, parce que vous ne passez plus tout votre temps à vous inquiéter de ce que vous allez perdre.

La possessivité est une émotion étroitement liée à la jalousie. C’est une émotion qui n’apportera que de mauvaises choses à ceux que vous aimez, et aussi à vous-même.

Une relation, par exemple, n’est pas quelque chose que vous possédez, mais quelque chose que vous partagez avec une autre personne. Vous vous sentirez beaucoup plus heureux quand vous laissez cette émotion derrière vous.

Vous pouvez même découvrir, une fois la possessivité, la jalousie et l’insécurité derrière vous, que vous n’avez jamais eu de réelles raisons de vous inquiéter.

Le jugement

Passez-vous beaucoup de temps à regarder comment d’autres personnes vivent leur vie et les critiquer ? Il n’y a rien de mal à penser de façon critique ce que les gens font si cela vous aide à prendre de meilleures décisions dans votre propre vie.

Cependant, cela sert rarement à un but, sauf pour vous faire ressentir de la colère. De plus, combien de fois avez-vous supposé que vous avez compris quelque chose seulement pour réaliser plus tard, que vous n’aviez aucune idée de ce que vous regardiez ? Abandonner toute notion de jugement peut vous aider à ouvrir votre esprit et à apprendre.

Les malheurs du passé

Il est très facile de regarder fixement le plafond chaque nuit à se remémorer les choses terribles qui nous sont arrivés. Passer à autre chose n’est pas toujours facile à faire, surtout si vous avez eu de vrais traumatismes dans le passé.

Parfois, vous ne pouvez pas contrôler quand ces traumatismes refont surface. Mais ce que vous pouvez décider de faire est de cesser de nourrir consciemment ces pensées lorsqu’elle surgissent. Prenez le temps de traiter les événements de votre passé d’une manière intelligente et cathartique.

Rappelez-vous que vous ne pouvez pas tourner la page d’un livre tant que vous lisez cette page. Abandonner le passé est nécessaire pour avoir un avenir. Vous ne pouvez pas vivre dans le passé ou récupérer le temps perdu, mais vous pouvez essayer de ne pas en perdre davantage.

Vos erreurs

Beaucoup de gens disent fièrement: “Je ne regrette jamais rien”, tandis que d’autres s’arrêtent sans fin sur les erreurs qu’ils ont pu commettre. Ce sont deux extrêmes, et vous devriez être à la recherche d’un juste milieu.

En fait, ce n’est pas une mauvaise chose de regarder en arrière, analyser les décisions passées et penser : “Oui, je suis vraiment désolé d’avoir fait ça et je ne le ferais plus jamais”. Ce genre de regret nous aide à aller de l’avant et devenir de meilleures personnes. Mais les regrets qui vous entraînent constamment vers le bas sont inutiles.

En évoluant dans votre vie, vous vous transformez. Vous n’êtes plus la personne qui a commis ces erreurs, mais vous êtes la personne qui ne les fera plus jamais. Vous méritez votre propre estime.

Le besoin de perfection

La perfection est un sommet inaccessible. Peu importe jusqu’où vous parvenez à grimper, vous ne l’atteindrez jamais. Cela est valable pour chaque aspect de votre vie, et pour votre vie dans son ensemble. Si vous refusez de vous contenter de moins, vous serez à jamais insatisfait. La seule façon d’être heureux est d’accepter le fait que les choses ne seront jamais parfaites.

Chaque moment est perfectible d’une manière ou d’une autre. Mais cela ne signifie pas qu’une vie imparfaite est sans valeur. Apprenez à évaluer votre vie malgré ses inconvénients. Efforcez-vous d’apprécier la vie que vous avez en restant conscient que vous n’atteindrez jamais tous vos désirs.

Les personnes toxiques

Si vous cherchez un moyen de simplifier votre vie et de diminuer le stress, l’une des meilleures façons de le faire est d’abandonner les personnes toxiques. Il est facile de s’attacher même à des gens que nous n’aimons pas. Dans ces cas là, la haine est tout aussi puissante que l’amour.

Ce que vous détestez vous définit autant que ce que vous aimez. Lorsque vous utilisez votre énergie dans quelque chose, vous rendez cette chose importante, et cela inclut vos ennemis.

Ne préféreriez-vous pas investir votre temps et votre énergie dans les personnes qui comptent vraiment, celles que vous aimez, celles qui vous rendent heureux ? Débarrassez-vous des personnes toxiques et observez le bien que cela vous fait.

Le métier que vous détestez

Parfois, il est impossible de changer de travail. Si vous êtes dans un marché du travail vraiment complexe, vous pouvez être coincé avec ce que vous avez. Mais si vous avez des compétences professionnelles négociables et qu’il y a des ouvertures, il n’y a aucune raison de rester dans un emploi que vous détestez ou de continuer à travailler pour une entreprise avec laquelle vous n’adhérez pas.

Ce sont les heures de votre vie, et même si vous êtes payé, le temps lui-même est inestimable; C’est quelque chose que vous avez une quantité limitée et vous ne pourrez jamais récupérer le temps perdu. Si vous méprisez votre travail et avez une chance d’en changer, faites-le. Vous serez beaucoup plus heureux dans votre nouveau poste.

Votre environnement

Habitez-vous dans un immeuble ou un quartier que vous détestez ? Vivez-vous avec un voisin horrible ? Des colocataires irrespectueux ? Vous détestez la vue de votre fenêtre ? S’il est possible de déménager, faites-le et ne regardez pas en arrière.

Même si vous regardez l’incertitude qui vous attend, vous obtiendrez au moins un sursis temporaire de vos malheurs et vous aurez laissé vos problèmes actuels derrière vous. Continuez à chercher un moyen d’améliorer votre situation.

Il y a peu de choses qui peuvent détruire votre bonheur plus rapidement qu’un mauvais environnement. Vous méritez d’être en mesure de vivre votre vie sans peur ou souffrance constante.

Les environnements toxiques peuvent être tout aussi dangereux que les relations abusives. Trouvez un environnement qui reflète votre esprit et où vous pouvez vivre harmonieusement et vous vous sentirez beaucoup plus heureux en général.

Vos dépendances

Environ 1 personne sur 10 connait une dépendance. Cependant, il existe de nombreuses autres formes d’addiction. Vous pourriez être accro aux relations toxiques, aux drames, au travail, à n’importe quelle autre chose… Si une chose est certaine dans la vie, c’est que vos dépendances vous empêcheront toujours d’être heureux. Pourquoi ?

La dépendance est la nécessité de combler un vide qui ne peut jamais être comblé, satisfaire un appétit insatiable. C’est le désir de plus quand il n’y a jamais assez. Puisque ce vide est sans fond et que l’appétit est infini, la dépendance vous enferme dans un état perpétuel d’insatisfaction.

En même temps, il cannibalise tout le reste de votre vie : votre énergie, votre attention, vos relations. Sortir de la dépendance est l’une des choses les plus difficiles que vous aurez à faire. C’est aussi l’une des plus grandes étapes que vous pouvez jamais prendre vers le bonheur.

Les opinions et les attentes des autres

Lorsque vous y réfléchissez, il est vraiment incroyable de voir à quel point nous structurons nos vies autour de ce que les autres pensent être le meilleur pour nous. Et puis quand vous vous rendez compte que ces gens font la même chose dans leur vie, vous obtenez une image assez absurde de miroirs face à d’autres miroirs. Y a-t-il quelque chose de vrai dans tout cela ?

Ce que vous devez faire pour être heureux, c’est être vous-même.

La conviction que vos meilleurs jours sont derrière vous

Vous rappelez-vous de ces années où les adultes vous disaient : “Ce sont les meilleurs années de ta vie, profite-en” ? Quelle pensée déprimante… Juste parce que ces personnes ont eu leurs meilleurs années derrière elles ne signifie pas que les votre sont derrière vous.

Chacun de nous peut se souvenir d’un moment spécial de sa vie – peut-être était-ce une années, peut-être un seul jour – qui rend tout le reste terne par comparaison. Peu importe, vivez comme si les meilleurs jours de votre vie sont encore à venir, et vous leur donnerez la permission d’arriver.

Attendre le moment parfait

Êtes-vous toujours en attente de la bonne phase de la lune pour faire quelque chose d’important ? Les étoiles ne seront peut être jamais totalement alignées, mais c’est très bien ainsi.

Abandonnez cette envie d’attendre que tout soit parfait. Faites-le dès que vous en avez envie, cela pourrait changer votre vie.

La peur de l’échec (ou de la réussite)

La peur de l’échec et la peur de la réussite sont deux revers de la même médaille pour beaucoup de gens. Les deux sont liés à la peur du changement et de l’incertitude. Souvent, lorsque vous attendez «le bon moment», la crainte motivante derrière elle est l’une de ces deux.

Soit vous avez peur d’échouer, soit vous avez peur de réussir et vous avez peur de ne pas être en mesure de gérer le bouleversement massif de votre vie si vous le faites, même si c’est pour le mieux.

Vous ne saurez jamais ce que vous pouvez atteindre si vous n’essayez pas.

Votre zone de confort

Bien que votre espace de confort et vos routines sont importants pour créer un sentiment de stabilité et de sécurité dans votre vie quotidienne, il y a des moments où vous avez besoin d’apprendre à en sortir.

Si vous ne sortez jamais de votre zone de confort, vous ne grandissez jamais en tant que personne, et votre zone de confort restera petite. En faisant quelque chose de nouveau, peut être inconfortable au début, regardez-le comme une chance d’élargir votre zone de confort.

Au fur et à mesure que vous forgez de nouvelles frontières, vous vous donnerez la chance de vous sentir à l’aise dans un nouvel environnement, un nouveau rôle ou une nouvelle relation. Vous serez libre de réaliser plus, d’être plus. Votre zone de confort devrait être là pour vous accueillir à la maison chaque jour, pas pour servir de prison.

La prise de décision irrationnelle

Êtes-vous un penseur émotionnel ? Vous plongez-vous dans de nouvelles relations sans réfléchir à cause d’une nuit passionnante ?

Certaines décisions peuvent créer des dommages à long terme dans votre vie. La colère que vous avez jeté dans un moment d’irrationalité pourrait vous avoir coûté une relation importante.

Lâchez l’envie d’être impulsif. Il est normal de ralentir et de penser de façon critique à vos décisions. Cela ne signifie pas que vous n’êtes pas une personne passionnée. Cela signifie simplement que vous vous souciez assez de la forme de votre vie pour être passionné par les gens et les questions qui comptent vraiment.

La conviction que les autres sont mieux

Vous demandez-vous constamment si l’herbe est plus verte ailleurs ? Dans notre monde axé sur les médias sociaux, il est facile d’avoir une mauvaise idée de la vie des autres. Des études ont montré que les gens mentent plus souvent en ligne sur des sites comme Facebook et Twitter.

Parfois c’est pour des raisons de confidentialité, mais c’est aussi parce que les gens veulent donner l’impression qu’ils vont bien. En conséquence, beaucoup d’entre nous vivent sous l’illusion que tout le monde vit une vie spectaculaire, alors que nous évoluons dans une mer d’échecs et de frustrations. Pire, cela vous donne l’impression que c’est votre faute…

Abandonnez la croyance que l’herbe est vraiment plus verte “là-bas.” Personne n’a une vie parfaite. Si quelqu’un dit qu’il à une vie exaltante à tous points de vue, il ment.

Ce n’est pas seulement vous, et ce n’est pas votre faute. Et vous pouvez penser que vous voulez ce que quelqu’un d’autre a, mais ce qu’ils ont n’est pas ce que vous pensez.

La croyance que quelqu’un d’autre peut vous rendre heureux

“Je serais heureux si j’avais rencontré la bonne personne.”, “Je serais heureux si les gens me respectaient et admiraient ce que je fais.” Ce genre de pensées reflètent une fausse croyance sur le bonheur… que les autres peuvent nous le donner.

L’amour ou l’approbation d’autrui ne remplacent pas votre propre amour et approbation. Il serait injuste de mettre tout cela sur le compte d’une autre personne, à la fois pour vous-même et pour eux. Seulement vous pouvez vous donner la permission d’être heureux. Si vous ne pouvez pas vous aimer, vous ne pouvez vraiment aimer une autre personne ou apprécier l’amour qui vous est donné.

D’autres personnes peuvent apporter du sens et du bonheur dans nos vies, mais une condition préalable est que vous apprenez à dépendre de vous-même d’abord.

Les mensonges que vous dites

Y a-t-il un mensonge qui vous empêche de dormir la nuit ? Peut-être est-ce que vous êtes insatisfait de votre carrière ou de votre relation. Peut-être est-ce quelque chose que vous avez fait à quelqu’un que vous connaissiez, ou peut-être est-ce un mensonge que vous aviez l’habitude d’avancer dans le monde professionnel.

Quel que soit ce mensonge, avouez-le à quelqu’un en qui vous pouvez avoir confiance. Un secret partagé n’est plus un secret. Si la vérité que vous cachez est un négative, il serra plus facile de supporter les choses une fois que vous n’êtes plus seul.

Si c’est un regret, vous pourrez enfin être en mesure de passer à autre chose. Si c’est une vérité intérieure que vous ne vivez pas, un désir que vous ne poursuivez pas, peut-être vous vous sentirez enfin libre de le vivre.

Les pensées négatives sur vous-même

De nombreuses personnes ont la conviction qu’elles ne méritent pas d’être aimées ou d’être heureuses.

Peut-être avez-vous été élevé par des parents abusifs, ou peut-être les messages culturels que vous recevez chaque jour vous disent que vous n’êtes pas un membre apprécié de la société. Peut-être une série de mauvaises relations ou des échecs dans le travail vous font penser que vous êtes le problème.

Peu importe, les pensées négatives ne font jamais du bien. Si vous avez fait de mauvais choix, détestez ces mauvais choix et décidez de ne jamais les refaire, mais ne détestez pas la personne que vous êtes maintenant. Cette personne mérite d’être heureuse et d’être aimée. Et par vous-même en premier lieu.

Le monde des autres

Il est trop facile de tomber dans le piège qui consiste à croire que la moralité est une boussole objectivement établie et que la boussole de quelqu’un d’autre fonctionne de la même manière que la vôtre.

Chacun de nous est un individu unique, et le “juste” de quelqu’un d’autre pourrait être votre “tort” ou vice versa. Donnez-vous la permission d’être bon et droit selon votre propre vision du monde.

La perspective d’un autre peut être sacrée pour eux, mais elle n’a pas à être sacrée pour vous. Vivez la vérité que vous connaissez dans votre coeur. Ne refusez pas le bonheur que vous avez trouvé juste parce que quelqu’un d’autre le ferait.

Votre peur de la vérité

Une chose que nous avons tous besoin pour être heureux est une compréhension de nos propres vérités intérieures. Mais il peut être effrayant de regarder à l’intérieur et savoir qui nous sommes réellement. Il y a toutes sortes de territoire inconnu dans nos coeurs et nos âmes, et les routes que nous sommes appelés à prendre peuvent être difficiles. Et parfois, nous devons les arpenter seuls.

Il est normal d’avoir peur, mais si vous laissez cette peur diriger votre vie, vous serez toujours malheureux. Il est tentant de croire que le chemin est sûr, qu’il est facile, approuvé. Qu’il vous rendra heureux… mais ce n’est pas le cas.

Pour découvrir le vrai bonheur, vous devez découvrir qui vous êtes réellement et ce que vous voulez vraiment, même si c’est effrayant.

Votre peur d’être heureux

C’est peut-être le principal obstacle que nous avons tendance à mettre sur notre chemin lorsqu’il s’agit d’être heureux est la peur d’être heureux. Pourquoi aurait-on peur d’être heureux ?

Peut-être que vous pensez que vous ne le méritez pas. Peut-être vous vous sentez coupable si vous êtes heureux et quelqu’un d’autre ne l’est pas. Ou peut-être vous avez traversé tant de tragédies que vous avez du mal à croire au bonheur.

D’une certaine manière, cette peur est étroitement liée à la peur de ne pas avoir le contrôle et la peur de l’incertitude. Mais si vous n’osez pas être heureux, vous ne le serez probablement jamais.

Faites de votre bonheur une expression de gratitude. Partagez ce bonheur avec quelqu’un que vous aimez, et vous ne vous sentirez pas coupable. Soyez généreux avec votre réussite et aidez quelqu’un d’autre à réussir.

Abandonner est parfois facile, et d’autres fois, il peut être la chose la plus difficile que vous avez jamais fait. Vous pouvez le faire et, un jour, en regardant en arrière, vous vous rendrez compte que cela en valait la peine.

Découvrez votre vraie nature
Vivez passionnément : Comment et Pourquoi

Vous avez apprécié cet article ? N'hésitez pas à le partager sur Twitter ou Facebook en utilisant les boutons de partage sur votre gauche !


réaliser ses objectifs

Partagez cet article

Aucun commentaire

  • Perceval 16/01/2017 at 2017-01-16T14:46:22+00:000000002231201701

    Je tiens simplement à laisser pour vous remercier de vos excellents articles. Étant intéressé par le développement personnel, ils me sont d’une grande aide!

    Reply
  • Stéphane 16/01/2017 at 2017-01-16T16:46:22+00:000000002231201701

    Un grand plaisir de vous lire avec cet article, je vous en remercie grandement !!!

    Reply
  • Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Cultivez votre plein potentiel
    Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour recevoir, chaque semaine, les meilleurs articles d'InstantsPrésents
    Je m'abonne gratuitement
    Ce service est gratuit et vous pouvez annuler votre inscription à tout moment.
    close-link
    INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT POUR
    RECEVOIR GRATUITEMENT NOS
    RESSOURCES INSPIRANTES
    JE M'ABONNE !
    close-link