Comment arrêter de se soucier et vivre à son plein potentiel

Les seuls moments où nous nous inquiétons est quand nous pensons à quelque chose qui n’a pas encore eu lieu. Donc le conseil logique que nous pourrions donner à quelqu’un qui veut arrêter de s’inquiéter serait d’arrêter de penser à ce qui n’a pas encore eu lieu. Ce conseil pourrait être logique, mais nous savons tous que cela ne fonctionne tout simplement pas.



Prenons quelques instants pour explorer la nature des soucis. S’inquiéter est quelque chose qui se produit lorsque nous nous sentons menacés par des situations qui sont hors de notre contrôle. C’est aussi quelque chose qui est influencé par le contexte. Si nous sommes entourés par des personnes inquiétantes ou si nous sommes dans un environnement inconnu ou menaçant, la propension à céder à l’inquiétude sera fortement accrue.

La première chose que nous devons faire pour lutter contre cette habitude est d’établir la croyance fondamentale que se préoccuper ne sert absolument aucun but pratique et affecte négativement notre système immunitaire. Ce dernier point est la partie la plus importante de cette croyance fondamentale. Nous nous comportons comme nous nous percevons. Si nous nous considérons comme serein, nous serons serein. Notre psychisme sera conforme à l’image que nous avons de nous.

Si nous changeons l’image que nous avons de nous, nous changerons inévitablement notre comportement. L’image de soi n’est rien d’autre qu’une croyance et une croyance que nous pouvons changer. La plupart du temps, nous pouvons le faire en prenant une décision forte pour la changer.

Une autre chose que nous pouvons faire pour éliminer cette habitude est de modifier ce sur quoi nous nous concentrons habituellement. Personne ne peut rester serein tout en plongeant dans la négativité. De la même façon, il est très difficile de se soucier dans un monde d’espoir et de foi en l’avenir.

S’il n’y a pas de danger imminent, il n’y a pas de réelle raison de passer par sa vie en état d’appréhension et de peur. L’habitude de se soucier peut être vaincue et remplacée par des sentiments de paix et de sérénité. Cela ne demande que quelques efforts et de la diligence … mais cela en vaut largement les efforts.

“L’inquiétude est comme une chaise à bascule: cela vous donne quelque chose à faire, mais cela ne vous mènera nulle part.” Erma Bombeck

Quel est votre bonheur ?
Nous sommes tous de mauvais conducteurs

Vous avez apprécié cet article ? N'hésitez pas à le partager sur Twitter ou Facebook en utilisant les boutons de partage sur votre gauche !


Partagez cet article !

1 Comment

  • La parenthèse psy 17/08/2017 at 2017-08-17T16:13:47+00:000000004731201708

    Je vais méditer sur ton post 😉
    https://la-parenthese-psy.com/

    Reply
  • Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Cultivez votre plein potentiel
    Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour recevoir, chaque semaine, les meilleurs articles d'InstantsPrésents
    Je m'abonne gratuitement
    Ce service est gratuit et vous pouvez annuler votre inscription à tout moment.
    close-link
    INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT POUR
    RECEVOIR GRATUITEMENT NOS
    RESSOURCES INSPIRANTES
    JE M'ABONNE !
    close-link

    Error: Please enter a valid email address

    Error: Invalid email

    Error: Please enter your first name

    Error: Please enter your last name

    Error: Please enter a username

    Error: Please enter a password

    Error: Please confirm your password

    Error: Password and password confirmation do not match